Construction d’un RWD-8

Dans les anciennes revues du Club, j’avais trouvé un RC Pilot datant de 2005 avec le plan encarté du RWD-8 conçus par Thierry Souin. Une sympathique semi-maquette d’1,16m d’envergure, propulsée à l’origine par un Speed 400 réducté.

Le RWD-8 est un avion d’entrainement Polonais de 1934, vous trouverez un petit historique sur cet avion méconnus ici. En cette drôle de période, c’est l’occasion de se lancer dans cette petite construction…..

L’aile est construite en structure, avec un profil plat et sans dièdre à base de nervures en 20/10 et d’un coffrage en 10/10. Rien de bien compliqué, donc la construction avance vite…

La construction des empennages fait appel à des baguettes 4×4 et quelques morceaux de balsa 40/10. Ici aussi la construction avance plutôt bien….

Maintenant nous pouvons passer à la réalisation du Fuselage. Les flancs sont en balsa 20/10 avec baguettes 4×4 et les deux couples avant en CTP 30/10… La crise oblige, je n’ai pas de CTP 30/10 donc j’ai pris du 50/10 que j’ai réduit en épaisseur à la ponceuse… C’est relativement facile, car les différentes couches aide lors du ponçage.. Bon on passe du temps mais pas le choix en cette période difficile.. Les Montants de la cabane sont eux en CTP 50/10.

Fuselage en cours de réalisation

Le dessous du fuselage est lui en baguettes de 20/10 afin de réaliser un arrondis. Le dessus est quand à lui réalisé en balsa 20/10 humidifié et mis à sécher en forme avant collage..

Cet AM, en attendant que le coffrage du dessus sèche en forme j’en profite pour faire les découpes du poste de pilotage….

La construction continue ce jour 7 avril… Malheureusement je ne peux pas avancer trop car je n’ai rien pour réaliser les cabanes et train d’atterrissage, confinement oblige…..
J’ai donc commencé l’entoilage de l’intrados de l’aile (l’extrados étant en attente de mise en place des servos), puis entoilage du poste de pilotage et du dessus du fuselage.. Et construction du Capot moteur, qui lui sera coffré…

Suite de la construction du Capot avec le coffrage, le Plastron sera mis plus tard lorsque le moteur sera fixé sur son couple..

Poursuite de la construction avec la mise en place des servos d’ailerons. Une paille est posée afin de permettre la passage des rallonges de servos, en cas de changement de ceux-ci il sera plus facile de remettre les câbles en place..

Afin de terminer le capot, il faut que je positionne le moteur… Celui ci est monté sur des tiges filetées de Diam 3mm avec rondelles et écrous Nilstop. Une fois les tiges passées dans le couple moteur des tubes en laiton sont coupés à la bonne longueur et le moteur avec sa croix de montage est mis en place. Avantage : les différents angles anti-couple et piqueur sont facilement réglables..

Maintenant le capot moteur peut être mise en place afin de positionner le plastron…..

Façonnage du train d’atterrissage en CAP 20/10 éme.. Il est ensuite collé dans les logements se trouvant en dessous, les renfort-amortisseurs du train sont réalisés aussi en CAP 20/10 et tube laiton de Diam 3mm ext. L’amortissement se fait grâce à la souplesse de la CAP du train, et la jambe servant de renfort coulisse dans le tube laiton. Le tout est soudé sur le train principal et l’autre coté est fixé par une vis.

Pour se détendre un peu, je passe à la réalisation de la déco de la dérive, ainsi que la pose de l’immatriculation sur les cotés du fuselage…. Pour une fois j’opte pour une immatriculation Coréenne avec un petit clin d’œil à la période de réalisation de ce modèle……

Voilà, la construction se termine… Les haubans sont mis en places, les gaines de commandes posées et le poste de pilotage aménagé…. Il ne me reste plus que le récepteur et l’hélice à mettre…..

Ce contenu a été publié dans Avion, Construction en cours. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à Construction d’un RWD-8

  1. Bernard dit :

    Superbe, cette réalisation 😉
    Bravo, ça donne envie d’en faire un aussi !!

  2. David dit :

    Bravo, j’attends delà avec impatience les prochaines photos.

  3. Gilles Millard dit :

    Comme d’habitude on voit la passion et le soin apporté à la réalisation, bravo.

  4. Yves NORMAND dit :

    Super…………..Cela donne envie, d’être à nouveau confiné !

  5. MILLARD dit :

    Je vois que le chantier avance bien, bravo.
    Il sera prêt pour notre retour au terrain.

  6. GILLES MILLARD dit :

    Ca se précise, belle allure !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *